paysage1
paysage1
paysage1

Détail de la sortie

Retour liste
Date :
05.05.16
Lieu :
France - Auvergnes Rhône Alpes
Titre :

Vallée de l'Albarine

Récit :
Sortie de l'ascension dans le Bugey (F)

• Jeudi 5 mai 2016
Une matinée fraîche mais ensoleillée s'annonce au rendez-vous de 8 heures au terrain de sport d'Ollon. Alors que Lise peaufine les derniers détails du trajet de la première journée, nous sommes 17 à nous caser dans les 5 voitures alignées devant le stade. Le cœur léger et fins prêts, nous abandonnons nos chères montagnes pour de nouvelles découvertes. Parcours avalé sans accrocs et déjà nous voici à Artemare, Hôtel Michallet où nous prenons rapidement nos chambres et en route pour Arbignieu et le lac d'Armaille. Chemin en forêt de feuillus, vision psychédélique d'arbres complètement recouverts de lichens, pic-nic à l'ombre d'une végétation luxuriante puis à mi-parcours magnifique récompense de cette première balade, le lac d'Armaille s'offre à nous. Madeleine et Gertrude encore peu entraînées nous quittent emmenées par Charles-André et Michel qui après bien des péripéties d'orientation réussissent enfin à rallier le point de rdv. Nous effectuons le retour par une autre variante ou un certain nouveau apprend à ses dépens qu'un petit renseignement ça se paye !

• Vendredi 6 mai 2016
Le col du grand Colombier et ses crêtes
Montée en voiture par Culoz, Anglefort.
Notre sortie du jour commence par une descente sur le versant ouest où se succèdent de magnifiques champs de jonquilles à perte de vue. Poursuivant notre chemin un majestueux sapin pectiné nommé Daubrée d'une hauteur de 47 m âgé de 350 ans nous rappelle l'échelle du temps. Puis passage près du site de l'ancienne Chartreuse d'Arvière. Les épicuriens criant famine, la quête d'un endroit agréable et protègé pour le pic-nic s'avère impérative. Lovés dans un cirque de rochers et à l'abri du courant, notre repas se conjugue avec une bonne séance de bronzage. Puis les locomotives du groupe étant prêtes sac au dos, la troupe s'ébranle tant bien que mal à l'assaut de la croix de Colombier. Des colonies de fourmis nous accompagnent dans cette dernière partie du parcours ou les névés à peine fondus quelques crocus fleurissent déjà.
Retour au parking et descente par l'autre versant où nous constatons que les bons conducteurs de plaine ne le sont pas forcément en montagne !
• Samedi 7 mai 2016
Réserve nationale du marais de Lavours
Le groupe est réduit à 16,Viviane malade étant rentrée en début de matinée.
Un sentier sur pilotis nous permet une visite agréable et aisée où nous observons de nombreuses grenouilles, libellules et têtards dans leur milieu naturel ; par contre la gent ailée n'ayant pas daigné se présenter, seul un tarier des prés et quelques passereaux ont pu être observés. En fin de parcours, mini-shopping à la maison du marais ou une collectionneuse impulsive de panier n'a pas résisté à la tentation ! Puis départ pour Chaley afin de découvrir la cascade de Charabotte.
Après un pic-nic en groupe complet, 8 courageux dont Carmen et Gaby en tête se mettent doucement en route (digestion oblige) vers le pied de la cascade. Un sentier bucolique longeant l'Albarine où entre ombre et lumière, truites, colverts et autres invertébrés sont observés grâce à la limpidité de l'eau absolument remarquable. Au fil de la montée, le sentier est de plus en plus tortueux et nous finissons par escalader de nombreux éboulis rendant notre progression quelque peu difficile. Nous atteignons enfin cette fameuse chute d'eau qui ne ressemble malheureusement pas trop aux photographies des dépliants touristiques, mais le déplacement en valait tout de même la peine. Au retour vers Chaley, une salamandre nous gratifie d'une brève apparition.

• Dimanche 8 mai 2016
Vongnes et son vignoble
Pour cette dernière journée, Lise nous a réservé un trajet allégé soit env 3 h1/2 au lieu de 4h1/2 les jours précédents.
Le caveau Bugiste est le lieu de notre rdv, (hélas fermé au moment de notre passage) et point de départ de cette ultime étape. Serpentant à travers vignes et forêts nous découvrons un autre aspect de cette charmante région viticole.Effectuant un tour de colline, nous arrivons à Marignieu petit village pittoresque. Au retour une table d'orientation nous sert de lieu de pic-nic et nous profitons de la vue sur la région : le Grand Colombier parcouru la veille et les marais de Lavours.
Rentrée en Suisse sans bouchons ni difficultés, nous nous retrouvons à la terrasse de l'hotel de ville d'Ollon pour partager un dernier verre et retrouver notre environnement habituel.
N'oublions pas de remercier notre chef de course, Lise pour sa parfaite organisation et son dévouement qui nous a permis de découvrir cette magnifique région du Bugey si proche de la Suisse et pourtant méconnue pour la plupart d'entre nous.
Francoise et Georges