paysage1
paysage1
paysage1

Détail de la sortie

Retour liste
Date :
27.02.13
Lieu :
Mayens de My
Titre :

la Fava

Récit :
Berthaud Christine, Gaudin Véronique, Maccaud Pierre, Richard Marcel, Stéphane le "gendre", Sevin Jean-Claude, Grandjean Bernard, Mentil Fiorino, Lajoux Hélène, Mireland Cathy et Vuadens Yvan sont partis par un beau matin d'hiver de Bex pour vaincre La Fava.

Rando organisée par Gérald Crivelli dans la région des Mayens de My et Pointet au-dessus de Conthey. Les peaux collées, contrôle des DVA, départ vers 8h15 de Coppet (1270 m.) pour les Mayens de My. Après seulement quelques 10 minutes de marche la première couche de vêtement est enlevée, puis la colonne prend la direction de l'alpage de Pointet, La chaleur se fait déjà sentir, cela a pour effet d'étirer quelque peu la colonne. 1h45 plus tard à 1945 m. première pause bienvenue à l'étable de Pointet d'où nous apercevons La Fava. La deuxième couche s'enlève. Un peu de nourriture avalée et désaltérés nous repartons gaiement d'un bon pas… Par de courtes et bonnes montées et faux plats nous arrivons vers 2450m au bas de la crête qui nous mène au sommet. Certains remettent une couche car un vent assez fort et désagréable nous accompagne jusqu'au sommet. Proche du sommet vers 2540 m on enlève skis et podefoc et on remet la dernière couche pour monter à pied vers le sommet d'hiver de La Fava à 2580 m.

Le temps de montée n'a pas d'importance, ce n'est que quelques heures et minutes d'effort et sueur Nous apercevons quelques belles corniches et gueules de baleines, la prudence est de mise. Les premiers arrivés en haut ont eu un peu plus longtemps froid que les derniers…On prend des photos à gauche, à droite, de face et derrière tellement la vue est magnifique du nord au sud en passant par l'est et l'ouest. Trop froid pour le picnic on redescend vers l'étable de Pointet. De la poudre et une excellente neige nous permet, comme d'habitude, de faire de beaux virages. Après une bonne et longue pause nous finissons notre descente à travers forêts et pâturages pour atteindre le point de départ de cette magnifique journée. (…Le passage en forêt, rigolo pour certains et rude pour d'autres, il est préférable de tourner sec et rapidement, autrement on embrasse l'arbre suivant ou on se fait une souche).

Dénivelé de montée et descente d'environ 1300 m.
Merci à tous pour votre sourire et bonne humeur. Gérald