paysage1
paysage1
paysage1

Détail de la sortie

Retour liste
Date :
25.06.16
Lieu :
Arnad Val d'Aoste
Titre :

Cours 25-26 juin

Récit :
Samedi 25 juin, stade d'Ollon, 7 heures.
Malgré une météo bien maussade, les 11 inscrits sont là, prêts au départ.
Espérant nous éloigner de la pluie, nous partons pour le Val d'Aoste. Vers Arnad di Bard. Nous allons directement à Pontey, charmante clairière entre forêt et courtes voies, site idéal pour un cours technique.
Nous nous répartissons en 2 groupes.
Francine nous fait réviser les diverses techniques d'assurage (les arbres du coin se prêtent très bien au jeu). Grégoire quant à lui, nous rappelle les consignes de sécurité, nous apprend quelques nouveaux nœuds et nous donne des conseils de technique de grimpe. Il va nous filmer pour analyse !

Nous avons à peine le temps d'essayer de mettre tout ça en pratique sur le rocher que les premières gouttes s'annoncent. Comme on les pressent annonciatrices d'une grosse averse, on plie.
Une pluie diluvienne nous accompagne jusqu'au village d'Arnad, où les trombes d'eau nous empêchent presque de sortir de la voiture pour aller dîner à l'auberge du coin.
Dépités, on se prépare à l'idée d'aller grimper en salle. Mais voilà qu'au dernier moment, le soleil, radieux, pointe le bout de son nez et sèche les parois rocheuses, nous permettant de retourner à Pontey où nous grimpons si tard que nous devrons aller souper… avant de nous doucher !
Très bon resto, puis joli petit hôtel pour la nuit (bravo et merci à Grégoire pour l'organisation, tip top !)

Le lendemain, nous sommes dans la salle du déjeûner une demi-heure avant l'ouverture officielle. C'est que nous sommes pressés de profiter de la belle journée qui nous attend. Petit trajet en voiture, légère marche d'approche, et nous voilà au pied de voies d'une dizaine de longueurs chacune.
4 cordées (doubles ou triples), 2 sur Doctor Jimmy (6a), 2 sur Dita Dal Naso (5c).
Certaines cordées alternent le grimpeur de tête (et c'est pas forcément les débutants les moins téméraires, n'est-ce pas Alain ?), d'autres préfèrent garder leur place de second, surtout dans des voies pas toujours claires à suivre…
Magnifique dalle, cadre extra (malgré la vue lointaine sur un rond-point obsédant pour certains…), temps et humeur au beau fixe.

A 14h30 pour les premiers, 16h30 pour les derniers ( ?!!), tous sont au sommet, cuits (au sens propre ET au sens figuré !) mais heureux !

Et on partage encore un dernier verre, oh combien apprécié ! avant de prendre la route du retour.

Un grand merci à tout le monde, et bien sûr en particulier à Grégoire (et Francine), pour ce magnifique week-end.